À la découverte de 1 Pierre

01 décembre 2017

La liste des lectures bibliques de décembre nous fait découvrir, entre autres, le livre de 1 Pierre. Les épîtres de Pierre ainsi que Jacques, Jean et Jude font partie de celles que l’on appelle épîtres « générales » ou « catholiques » parce qu’elles ont été adressées à des groupes d’Églises du Ier siècle. Et on y ajoute généralement l’épître aux Hébreux.

 

© Domaine public

Le papyrus Bodmer VIII contenant la fin de la 2e épître de Pierre

D’emblée, cette épître se rattache à Pierre, apôtre de Jésus-Christ (1.1), ce qui lui confère un ancrage historique et une certaine autorité. En effet, un témoin de l’Église primitive de premier ordre (mais sans doute pas seul) semble être à l’origine des éléments rassemblés par cette lettre. On a vu dans ce livre de 1 Pierre une sorte de circulaire adressée aux chrétiens vivant en Asie Mineure. On a également insisté sur son aspect catéchétique. Car cette Lettre aux allures de prédication, exhorte les destinataires à marcher conformément à leur vocation, au sacerdoce universel, à l’amour fraternel, à la vigilance et à la patience par-delà les épreuves en regardant à Christ qui a souffert pour eux. Un précieux message d’encouragement aux chrétiens ! L’espérance présentée comme vivante, signifiée à la fin de l’épître (5.10-12), constitue le fondement inébranlable sur lequel les chrétiens sont établis. L’arrière-plan de ce livre est structuré par l’Ancien Testament en particulier à travers le Psaume 34 et de nombreuses citations du livre d’Esaïe : Es 8.12, Es 40.6, Es 43.20, Es 53.6. On perçoit également l’influence du Sermon sur la montagne, enseignement de Jésus dans la version de Matthieu (Mt 5). Lire 1 Pierre aujourd’hui, c’est aussi prendre le temps pour les discours de Pierre dans le livre des Actes des apôtres et 2 Pierre qui en est la suite.

E. Mayanga Pangu

Commentaires