Face à la pauvreté : brisons le silence !

01 octobre 2017

La Journée mondiale du refus de la misère est célébrée chaque 17 octobre. Née de l’initiative du père Joseph Wresinski et de celle de plusieurs milliers de personnes de tous milieux qui se sont rassemblées sur le Parvis des droits de l’homme à Paris en 1987, cette journée est officiellement reconnue par les Nations unies depuis 1992, et pilotée depuis 2008 par le Comité international 17 octobre.

L’Objectif du développement durable des Nations Unies de mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde reconnaît explicitement que la pauvreté ne résulte pas du manque d’un seul facteur, mais de l’absence cumulée de nombreux facteurs interdépendants qui affectent la vie des personnes. Cela signifie qu’il faut dépasser une définition de la pauvreté considérée simplement comme l’absence de revenu ou du strict nécessaire pour assurer le bien-être matériel – tel...
Article payant / bientôt disponible en ligne
NICOLAS BOUTIÉ

Commentaires