Jeunesse

Martin Luther : la Bible avant toute chose

01 juin 2018

Biographie

Martin Luther naît le 10 novembre 1483 à Eisleben. Ayant peur de ne pas être à la hauteur des attentes et des exigences de Dieu, il découvre dans la Bible, dans l’épître de Paul aux Romains, une source de paix : la foi en Jésus serait la seule exigence de Dieu.

Le reste, la bienveillance, la gentillesse, tout le bien que l’homme peut faire sur cette terre pour les autres sont des fruits de cette foi. Vu l’importance de sa découverte, Luther souhaite mettre la Bible dans les mains de tous : hommes, femmes et enfants. Chacun pourra ainsi découvrir que Dieu n’est pas un juge sévère mais un Père aimant. Il décide donc de traduire le Nouveau puis l’Ancien Testament, à partir des textes originaux grecs et hébreux (pour éviter les erreurs de traduction de l’époque). En un mois, il traduit les quatre évangiles et en trois mois, il traduit la totalité du Nouveau Testament.  

Dans la foulée, le manuscrit est imprimé pour une plus grande diffusion. Dans chaque État où les idées de Luther arrivent, la Bible est traduite dans la langue du pays. En France, Calvin et Olivétan diffusent à grande échelle la Bible en Français. La traduction de la Bible est une des bases fondamentales de la Réforme de Luther. C’est pour cela que la quasi-totalité des statues qui représentent le Réformateur le montre tenant une Bible à la main.

Texte biblique

C’est par la foi que le juste vivra (Épître aux Romains 1.17).
Voilà ce que Luther dit lui-même sur ce verset : Dieu ne rend pas justice en évaluant les mérites de chacun et notamment de ceux qui ont fait des efforts pour gagner leur Salut ; Dieu rend justes les individus qui confessent leur foi, même profondément pécheurs, et leur accorde sa grâce au nom de l’amour qu’il éprouve pour l’homme qu’il a créé à son image.

Actualité

Pour que chacun puisse accéder aux textes bibliques, Luther demande que soit créées des écoles pour les filles et les garçons, ainsi que des bibliothèques. Voilà 500 ans que le protestantisme permet à tous les enfants d’aller à l’école. Le but n’a pas changé, permettre aux élèves de pouvoir, lire, comprendre et réfléchir, découvrir les textes bibliques mais aussi tous les textes de philosophie. Cela nous donne la liberté de dire ce que nous pensons. Ce n’est pas le cas partout dans le monde.

Dessins © Maxime

" Le chrétien est un homme libre, maître de toutes choses ; il n’est soumis à personne. Le chrétien est un serviteur plein d’obéissance, il se soumet à tous. "

 

Nicolas Boutié

Commentaires